Pourquoi solliciter les services d'un guide-conférencier ?

Le métier de guide est l'un des plus vieux métiers du monde. Mais qu'on ne s'y méprenne pas ! Etre guide, ça ne s'invente pas. Jusqu'en 2011, il existait 4 titres distincts (conférencier national, guide-interprête national, guide-interprête régional, et guide-conférencier des villes et pays d'art et d'histoire). Désormais, il n'existe plus qu'un statut. Une même carte, officielle, celle de guide-conférencier national, qui représente un gage de qualité pour le visiteur.

 

En plus d'un travail de recherche approfondi, de techniques d'accueil et de guidage maitrisées et de sécurité, le guide-conférencier est le seul habilité à vous faire visiter les musées et monuments nationaux.

Quel serait le séjour parfait ?

Frequemment, nos visiteurs posent les valises à Bordeaux pour un court séjour. Ce qu'on appelle "court séjour" en tourisme, ce sont deux ou trois nuits. Un long week-end, tout au plus. La méconnaissance du territoire et de ce que la Gironde a à proposer explique ce choix, et c'est tout à fait normal ! Parfois même, on tente de condenser son programme pour en voir un maximum. Il nous est tous déjà arrivé de se rendre compte, au cours d'un voyage, qu'on aurait pu rester un jour de plus ici, ou bien programmer cette balade-là... Bref ! Il faudra revenir.

Selon moi, et pour une approche complète de la destination, il faudrait programmer un séjour de 5 jours / 4 nuits.

Voici donc ce que je conseille aux personnes qui veulent nous rendre visite :

Jour 1 : le temps de débarquer et de poser les valises à l'hôtel que la journée a bien avancé. C'est le timming idéal pour faire un tour de ville, et s'imprégner de l'histoire et de la vie locale. Un diner au restaurant ne fera qu'enrichir votre expérience.

Jour 2 : venir à Bordeaux sans visiter les vignobles, c'est un peu dommage. Que vous soyez novice ou spécialiste en vin, une mutlitude de formule existe, et à tous les prix. Découverte du terroir, visite de villages, stop dans les châteaux et dégustations, déjeuner au restaurant,... Des programmes à la journée, ou à la demi-journée sont proposés.

Jour 3 : en Gironde, il y a différents types de paysages ! Pourquoi ne pas partir en excursion sur le Bassin d'Arcachon ? L'ostréiculture, les plages océanes, les villas du Second Empire, sans oublier la montée de l'exceptionnelle dune du Pilat...

Jour 4 : sur les milliers d'hectares que représente le Bordelais, il y a forcement plusieurs types de vins à découvrir... Souvent, on dit qu'il est intéressant de comparer la "rive gauche" à la "rive droite". Alors, que choisirez-vous ? Le Médoc, les Graves, Saint-Emilion, Pessac-Léognan ou encore Sauternes ?

Jour 5 : il est bientôt l'heure de repartir... Heureusement pour vous, la gare ne se trouve qu'à 15 minutes du centre historique. Juste le temps de visiter un musée, et de faire quelques amplettes... avant de dire au revoir à la Belle Endormie !

Que fait un guide l'hiver ??

C'est la question qui revient le plus fréquemment ! Car bien souvent en France, l'essentiel de notre activité se passe à l'extérieur, sur le terrain, du début du printemps et jusqu'à l'arrivée de l'automne. C'est en tout cas ce qu'il se passe en Gironde, même si les demandes augmentent ces dernières années en période hivernale (journées plus douces, voyages d'affaires et fêtes). 

Les connaissances aguerries du guide-conférencier sont issues d'un travail de recherche important. Et plus les années passent -logiquement- plus on en sait. Evidemment, ces recherches sont avant tout source de plaisir. Bibliothèques, librairies, marchés aux livres, internet... les sources d'informations sont mutliples ! Aussi, il faut réfléchir à la manière dont on va le transmettre. 

Le travail de repérage sur le terrain est aussi indissociable à notre préparation. Accès aux cars, aux voitures, chemins praticables ou non, accès aux personnes à mobilité réduite, point d'intérêts, telles sont les questions qu'un guide doit se poser avant d'y conduire un groupe.

La transmission des connaissances est aussi un point important. En Nouvelle Aquitaine, les guides se regroupent et s'instruisent, partagent leurs sujets de prédilection, ce qui n'est qu'une valeur ajoutée aux visites futures, quelle que soit la thématique.

Enfin, et parce qu'une fois sur le terrain on ne peut plus vraiment s'arrêter, il existe un long travail de plannification, devis et réservations, mise en place et conception d'excursions, soit en partenariat avec les agences, soit pour répondre à la demande d'un particulier directement. Attention : pour un séjour réussi, il est conseillé de s'y prendre plusieurs semaines (voire mois) en avance !

Un guide dans une autre langue ? Une thématique particulière ?

Bien souvent, le guide parle plusieurs langues. Il lui arrive même de guider en deux langues, de manière simultanée. Afin de trouver LE guide quI vous correspond, je vous invite à consulter les pages internet (ou "annuaires") regroupant les guides cartés de notre pays. En ce qui concerne la Nouvelle Aquitaine, vous les retrouverez ici. Si votre demande concerne une autre région, rendez-vous sur le site de la fédération.

@2019 Marianne Larroze
Proudly created with Wix.com

 

Téléphone

06.07.05.49.99

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now